Psoriasis et herbe à puce ou sumac vénéneux, identification, traitements et plus encore

Le psoriasis et l’herbe à puce ou sumac vénéneux affectent tous les deux votre peau, mais ces conditions sont différentes. Le psoriasis est une maladie auto-immune chronique. Il n’est pas contagieux. Le sumac vénéneux est une réaction allergique qui peut être contagieuse.

Apprenez-en davantage sur ces deux conditions.

Qu’est-ce que l’herbe à puce ?

Une éruption cutanée au sumac vénéneux est une réaction allergique à l’urushiol. L’urushiol est une huile présente sur les feuilles, les tiges et les racines de l’herbe à puce. Cette huile est également présente sur les sumacs et les chênes empoisonnés. Si vous touchez ces plantes, vous pouvez développer une éruption cutanée qui peut démanger et durer jusqu’à plusieurs semaines.

Tout le monde n’est pas sensible à l’huile. Certaines personnes peuvent toucher l’herbe à puce sans avoir de réaction.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une affection cutanée courante. Une maladie auto-immune en est la cause. Cette condition modifie le cycle de vie de vos cellules cutanées. Le psoriasis fait en sorte que les cellules de votre peau se développent trop rapidement au fil des jours au lieu de croître et de tomber dans un cycle mensuel. Cette surproduction peut entraîner l’accumulation de cellules à la surface de la peau et peut provoquer des éruptions rouges et la formation de plaques blanchâtre-argenté.

Les symptômes de l’herbe à puce

Si vous êtes sensible à l’herbe à puce, vous pouvez ressentir ces symptômes :

  • rougeur,
  • démangeaisons,
  • enflure,
  • ampoules.

Les symptômes du psoriasis

Si vous souffrez de psoriasis, vous pourriez présenter les symptômes suivants :

  • taches rouges sur la peau,
  • plaques blanchâtre-argenté, aussi appelées écailles,
  • peau sèche et craquelée,
  • peau craquelée qui saigne,
  • démangeaisons, douleurs ou courbatures autour des plaques.

Conseils pour identifier l’herbe à puce

Une éruption cutanée au sumac vénéneux peut apparaître en lignes droites. C’est le résultat du frottement des plantes sur votre peau. L’éruption cutanée peut ne plus avoir ces rides si vous transférez l’urushiol à vos vêtements ou à vos mains et que vous le répandez accidentellement sur votre corps.

Les symptômes commencent généralement à se développer quelques heures ou quelques jours après que vous êtes entré en contact avec la plante. Plus vous entrez en contact avec de l’urushiol, plus la réaction sera rapide.

Conseils pour identifier le psoriasis

Le psoriasis peut se développer dans une petite région ou il peut être répandu. Les plaques de psoriasis sont les plus fréquentes dans les parties suivantes :

  • les coudes,
  • les genoux,
  • les mains,
  • les pieds,
  • les chevilles.

Il est moins fréquent, mais pas impossible, que des éruptions cutanées et des plaques se développent sur votre cuir chevelu, votre visage et vos organes génitaux.

Contrairement à l’herbe à puce, qui disparaît généralement de façon permanente après quelques semaines avec ou sans traitement, le psoriasis réapparaîtra probablement. C’est parce que le psoriasis est une maladie chronique.

Le psoriasis n’est pas toujours présent chez toutes les personnes atteintes. Vous pouvez connaître des périodes d’inactivité. Lorsque cela se produit, les symptômes du psoriasis sont légers ou semblent disparaître. Les symptômes peuvent réapparaître au bout de quelques semaines ou de quelques mois, ou il peut s’écouler des années avant que les plaques ne réapparaissent.

Comment traite-t-on l’herbe à puce ?

Si vous savez que vous avez été en contact avec la plante, lavez immédiatement votre peau à l’eau chaude savonneuse. Il se peut que vous puissiez rincer la majeure partie de l’huile. Le lavage vous empêchera également de répandre l’huile à d’autres articles, à vos animaux domestiques ou à d’autres personnes. Lavez vos vêtements et tous les outils ou ustensiles qui ont également été en contact avec la plante.

Si vous développez une éruption cutanée, vous pourriez être en mesure de la traiter vous-même avec des lotions anti-démangeaison en vente libre, des solutions de bain apaisantes et des antihistaminiques. Dans certains cas, l’éruption cutanée peut être trop importante ou étendue, ou causer trop d’ampoules pour les traitements en vente libre. Dans ces cas, consultez votre dermatologue. Ils peuvent prescrire une pommade anti-démangeaison ou un corticostéroïde sous forme de pilule ou d’injection.

Si vous développez des ampoules sur votre éruption cutanée qui éclatent, vous n’avez pas à vous inquiéter de la propagation de l’éruption. Le liquide à l’intérieur de ces ampoules ne contient pas d’urushiol. Vous devriez éviter de vous gratter, car cela peut entraîner des infections.

Comment traite-t-on le psoriasis ?

Il n’y a pas de remède contre le psoriasis. Les traitements actuels sont conçus pour atténuer les symptômes causés par la maladie et réduire la durée des poussées.

Les traitements pour le psoriasis se divisent en trois catégories :

Pommades topiques

Plusieurs types de crèmes et de pommades sont utilisés pour réduire les démangeaisons, l’enflure et les brûlures. La plupart de ces médicaments ne sont disponibles que sur ordonnance de votre médecin.

Luminothérapie

Une exposition contrôlée aux rayons ultraviolets, et même au soleil peut atténuer la gravité de votre poussée de psoriasis. N’essayez pas de vous traiter vous-même avec la luminothérapie sans d’abord en parler à votre médecin. Trop d’exposition peut aggraver la condition.

Traitements systémiques

Pour les cas de psoriasis plus graves ou plus répandus, des médicaments injectables ou oraux peuvent être utiles. Ces médicaments ne peuvent être utilisés que pour une courte période, de sorte que votre médecin peut les utiliser en alternance avec d’autres traitements.

Quels sont les facteurs de risque de l’herbe à puce ?

L’activité en plein air est le principal facteur de risque de développer cette éruption cutanée. Si vous travaillez ou jouez dehors, vos chances de toucher l’herbe à puce sont plus élevées. C’est particulièrement vrai si vous travaillez dans des zones boisées. Voici quelques précautions que vous pouvez prendre pour éviter ou limiter le contact avec la plante :

Apprenez à reconnaître l’herbe à puce pour pouvoir l’éviter.
Éliminez la plante à l’aide de pulvérisateurs désherbants si elle commence à pousser dans votre cour.
Portez des vêtements de protection lorsque vous êtes dans des endroits boisés. Cela peut vous aider à réduire les risques que la plante se frotte contre votre peau.
Lavez immédiatement les vêtements ou les outils que vous utilisez à l’extérieur pour éviter de répandre de l’huile.

Si vous soupçonnez qu’un animal de compagnie a été en contact avec de l’herbe à puce, donnez-lui un bain pour enlever les huiles de sa peau. Cela vous aidera également à réduire vos risques d’entrer en contact avec les huiles.

Quels sont les facteurs de risque du psoriasis ?

Vous pourriez présenter un risque accru de psoriasis si :

  • vous avez des antécédents familiaux de psoriasis ;
  • vous avez des infections chroniques ou un système immunitaire affaibli ;
  • vous souffrez de stress chronique, qui peut affaiblir votre système immunitaire ;
  • vous fumez ou utilisez du tabac ;
  • vous faites de l’embonpoint ou êtes obèse.

Quand devriez-vous consulter un médecin ?

Vous pourriez avoir de la difficulté à respirer si vous avez été autour de l’herbe à puce brûlée et que vous avez inhalé la fumée. Demandez un traitement d’urgence si les problèmes respiratoires sont graves.

Si vous avez une éruption cutanée au sumac vénéneux, vous devriez consulter votre médecin si :

  • l’éruption est grave ;
  • l’éruption est répandue ;
  • l’enflure ne s’arrête pas avec le traitement ;
  • les traitements n’aident pas ;
  • l’éruption cutanée affecte votre visage, vos yeux ou vos organes génitaux ;
  • vous avez de la fièvre à plus de 37,8 °C ;
  • vos ampoules s’infectent.

Consultez votre médecin si votre éruption cutanée ne répond pas aux traitements à domicile ou si vous avez des antécédents de psoriasis et que vous pensez qu’elle a causé votre éruption. Votre médecin peut vous aider à éliminer d’autres causes possibles de votre éruption cutanée, y compris l’herbe à puce, et déterminer si vous souffrez de psoriasis.