Familles modernes : plus de divorces et moins de mariages

ls modern families today

De moins en moins de personnes se marient de manière conventionnelle. Le modèle familial est en train de changer et les unions entre les personnes sont différentes. Les statistiques montrent que le nombre de divorces est en augmentation et que les couples ont moins d’enfants. L’idée de la famille traditionnelle telle que nous la connaissons est en train de changer et notre pays est à la tête de ce que nous pourrions appeler les familles modernes.

La famille offre la sécurité, sert de point d’ancrage

Il n’y a pas de doute, l’avis est unanime parmi les experts. La famille offre la sécurité. La structure familiale fournit des ressources et des outils, en particulier pendant l’enfance, pour le développement émotionnel et cognitif. Le modèle de vie familiale est important et vital en raison du sentiment de sécurité qu’il procure, sans parler du fait qu’en temps de crise économique… que serions-nous sans la famille !

Il a été amplement démontré que les personnes qui ont Une structure familiale stable procure un sentiment de bonheur et de sécurité, car les relations familiales apportent la sécurité, le soutien, la tranquillité d’esprit et, surtout, l’amour.

Les familles changent

Quels pays sont en tête pour le nombre de divorces ? Où la famille traditionnelle a-t-elle le plus de poids ? Où se trouve l’Espagne ? Pourquoi est-il si difficile pour nous de maintenir une relation à flot ? Dans cet article, nous analysons les divorces et les mariages en Europe et l’avenir auquel les familles modernes sont confrontées.

Les données. En Europe, les séparations se multiplient

Une étude de l’Institut de politique familiale (IPF), 1« L’évolution de la famille en Europe en 2006 », donne des chiffres très clairs : en 25 ans (1980-2005), le nombre de divorces a doublé en Europe, alors que les mariages n’ont augmenté que de 25 %. Le rapport entre les divorces et les mariages a diminué de moitié au cours de cette période.

Le pays où le nombre de divorces a le plus augmenté est le Portugal, avec une hausse de 89 % entre 1980 et 2005. Elle est suivie par l’Italie avec 62% et l’Espagne avec 59%. Chypre est le pays où les mariages durent le moins longtemps, seulement 7 ans.

Les statistiques d’Eurostat (Institut européen de la statistique), confirment la tendance croissante à la solitude. En 2007, on comptait 4,87 mariages pour 1000 personnes en Europe, contre 5,16 en 1997. La Slovénie est le pays européen qui compte le plus petit nombre de mariages, soit 3,32 pour 1000 personnes.
Les Européens éprouvent de plus en plus de difficultés à maintenir une relation : l’étude d’Eurostat montre que 2,1 personnes sur 1000 divorcent, contre 1,8 en 1997. Le pays qui compte le plus grand nombre de divorces, soit 3,3 pour 1000 personnes, est la Belgique.

Espagne, moins de divorces qu’en 2008

familles modernes et divorces

En Espagne, selon 3Selon les dernières données de l’INE, 101 166 mariages ont été dissous en 2009, soit 10,7 % de moins qu’en 2008. 197 216 personnes se sont mariées. De plus, en seulement quatre ans après l’approbation des mariages homosexuels, 158 ruptures de cette forme de mariage ont été enregistrées, et 3 412 unions.

Dans notre pays, la durée moyenne des mariages était de 15,6 ans, et 53,6 % des mariages dissous avaient des enfants mineurs.

Les deux exceptions, la Turquie et la Macédoine

En Turquie, le nombre de mariages est en augmentation. En 2003, il y avait 6,8 mariages pour 1000 personnes, et en 2008, 9,04 pour 1000. Le taux de divorce est également inférieur à la moyenne en Turquie, 1,4 en 2008. La Macédoine est le pays d’Europe où le taux de divorce pour 1000 habitants est le plus faible. Il était de 0,6 en 2008. En outre, il y a eu 7,18 mariages pour 1000 personnes.

Mieux vaut se marier que se séparer !

Ayant vu le nombre de divorces augmenter et le nombre de mariages diminuer, une chose est claire : cette statistique doit être inversée. Nous devons avoir plus de relations, même si elles sont à distance ou connues par Internet. Il est triste de penser que de plus en plus de personnes sont seules et ne peuvent pas trouver leur partenaire idéal. Chez Infocic, nous parions sur les mariages plutôt que sur les séparations. Nous essayons d’améliorer les chiffres avec notre test de compatibilité. Trouvez votre match sur Infocic et défiez les statistiques.

Sources :

IPF, Family Policy Institute, « Le développement de la famille en Europe en 2006 » : http://www.ipfe.org/documentacion.htm

Eurostat, Statistiques de l’Institut statistique européen : http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/eurostat/home/

INE, Instituto de Estadística Nacional, Statistiques sur les dissolutions conjugales, 2009 : http://www.ine.es/jaxi/tabla.do

Vous pourriez aimer aussi :