Chérie, je pense…

Appeler l'amour au couple
En de nombreuses occasions, la couples ils finissent par tomber dans la grande erreur de ne pas exprimer ouvertement leurs pensées. Cette erreur est souvent motivée par la crainte que nos paroles soient mal comprises ou que nous semblions vulnérables à notre couple. Lorsque nous ne pratiquons pas cet exercice sain et nécessaire, nous courons le risque de créer un vide dans la relation.
La liberté est l’un des points clés de la les relations amoureusessans parler du principal. Ainsi, dans de nombreux cas, elle devient la force de la relation. Les couples qui ont la meilleure et la plus longue relation sont ceux dont les membres ont su donner la liberté nécessaire à l’autre, et n’ont pas essayé d’envahir leur espace. Atteindre ce point n’est pas facile, mais Cela en vaut la peinepour faire un essai.

L’expression de sentiments est positive pour la relation

Dans le cadre de cette liberté, il y a la liberté de discuter de n’importe quel sujet qui se présente, et d’exposer clairement les choses que nous n’aimons pas chez notre partenaire, mais sans donner d’ordres. Nous devons exposer les choses avec naturel, tact et respect pour l’autre. Il s’agit d’obtenir un l’équilibre entre les deux personnesafin qu’aucune des libertés individuelles n’affecte celle de l’autre, et vice versa.
Il est bon de se mettre en colère quand on considère que l’autre personne ne s’est pas comportée comme elle le devait ou comme on l’attendait. Le la libération contrôlée de nos sentiments est positif. En aucun cas, nous ne devons tomber dans la disqualification ou le manque de contrôle de la situation, car c’est à ce moment-là que l’effet ne sera pas positif. Si nous sommes capables d’exprimer ce qui nous concerne ou qu’il nous dérange, alors nous pouvons plus facilement trouver une solution au problème. Après une dispute ou une colère, nous serons plus détendus et pourrons mieux analyser les situations, les malentendus ou les problèmes relationnels.
Bureau de rédaction Infocic

Vous pourriez aimer aussi :