8 étapes pour démarrer dans l’investissement immobilier

Admettez-le, vous avez sans doute déjà pensé à investir dans l’immobilier. Pour ce faire, vous avez déjà dû lire des livres, des articles de magazines et des rapports. Et vous avez scruté religieusement Internet à la recherche d’une quelconque propriété. Mais quand il s’agit de vous lancer, vous ne vous êtes jamais senti à la hauteur ?

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. En fait, bien que l’immobilier soit une activité nationale, seule une petite partie de la population française possède un bien d’investissement, d’après les nombreuses statistiques récentes. Mais la réalité est que l’investissement immobilier n’est pas aussi difficile qu’on le prétend.

Voici donc huit étapes pour investir dans votre première propriété.

1. Vérifiez vos finances

Cela peut être aussi simple que de calculer vos dépenses et de les déduire de votre revenu total et de votre actif. De cette façon, vous aurez une idée du montant d’argent que vous devrez investir.

Ne présumez pas immédiatement que vous n’avez pas les moyens d’acheter un immeuble de placement. Tant que vous avez un travail stable et raisonnablement bien rémunéré, et que vous avez un assez long historique d’emploi, vous ne devriez pas avoir de problème à obtenir un prêt.

2. Obtenez une préapprobation de prêt

L’approbation préalable est une indication officielle d’un prêteur qu’il vous prêtera un certain montant d’argent.

Vous pouvez obtenir l’approbation préalable directement de votre prêteur ou par l’entremise d’un courtier hypothécaire de confiance. Si vous n’êtes pas certain d’avoir les moyens d’investir, il est préférable de faire appel à un courtier avant de faire une demande de préapprobation.

Bien que ni vous ni le prêteur ne soyez obligés de donner suite au prêt au logement préapprouvé, il n’est pas sage de faire plusieurs demandes de préapprobation. Chaque fois que vous faites une demande, le prêteur vérifie votre dossier de crédit. Le fait de trouver de multiples demandes de renseignements lorsqu’ils effectuent leurs vérifications constitue un signal d’alarme et augmente la probabilité qu’ils refusent votre demande.

Les meilleurs conseils

  • Découvrez si vous êtes admissible à un prêt.
  • Vérifiez votre cote de crédit.
  • Songez à réduire votre limite de dette ou de carte de crédit.

3. Fixez-vous des objectifs

Que cherchez-vous à réaliser ? À quoi ressemble le succès pour vous ?

Afin d’atteindre vos objectifs, vous devez d’abord les formuler. Plus important encore, vous devez vous fixer des délais. Cela vous permettra de créer un plan avec une échéance à atteindre.

Par exemple, si vous cherchez à remplacer votre revenu et à prendre votre retraite sur vos placements dans les 10 ans, commencez par créer un plan décennal. Ensuite, décomposez votre objectif à long terme en objectifs hebdomadaires, mensuels et annuels.

Non seulement vous disposez ainsi d’un plan d’action clair, mais vos objectifs sont plus faciles à atteindre. Cela vous évitera d’être submergé par l’énormité de la tâche.

4. Comprendre votre attitude face au risque

Quel genre de risque pouvez-vous tolérer ?

Votre attitude à l’égard du risque devrait toujours guider votre stratégie.

5. Lancez la budgétisation

Ce n’est pas sexy, ce n’est même pas du tout intéressant, mais l’établissement d’un budget est le seul moyen de vous assurer que vous êtes en mesure d’équilibrer vos revenus et vos dépenses. Il vous permet de comprendre comment vous dépensez votre argent et vous aide à planifier des dépenses plus importantes à l’avenir.

Avec les nombreux outils de budgétisation actuellement disponibles sur la toile, il n’y a vraiment aucune raison pour vous de ne pas établir un budget. Veillez donc à maitriser cela avant même de commencer à rechercher une propriété.

6. Créez un plan d’achat

À quoi ressemble un plan d’achat idéal ?

Il devrait d’abord vous aider à atteindre un point où votre portefeuille peut générer la croissance ou le revenu que vous visez. Et il devrait servir de structure pour vous aider à rester dans le jeu.

Voici un exemple d’un plan d’achat que vous pouvez suivre :

  • Définissez votre stratégie.
  • Établissez vos critères.
  • Faites vos recherches.
  • Choisissez un bien parmi votre sélection.
  • Demandez une évaluation.
  • Faites preuve de diligence raisonnable.
  • Proposez une offre et négociez.

7. Soyez informé

Utilisez les outils disponibles pour prendre une décision éclairée et restez au courant des tendances du marché immobilier. Comprendre le marché sera crucial pour faire le bon choix d’investissement.

Être informé, c’est aussi se tenir à l’écart des stratagèmes d’enrichissement rapide et des colporteurs de biens. Si quelqu’un vous promet des rendements garantis et des richesses du jour au lendemain, partez ! En effet, ils seront les seules personnes à s’enrichir.

Il n’existe pas de médium de l’immobilier, et, bien qu’il existe des méthodes de recherche éprouvées, personne ne peut donner de garanties.

8. Restez concentré

L’investissement immobilier doit être guidé par les chiffres et non par les émotions. Assurez-vous de rester concentré sur votre objectif final, notamment en :

  • dressant un tableau clair de ce que vous voulez réaliser,
  • fixant des échéances pour vos objectifs,
  • décomposant votre objectif à long terme en plusieurs objectifs à court terme.

Il est facile de se sentir dépassé quand on s’aventure dans quelque chose d’aussi lourd que l’investissement immobilier.

Mais vous ne devez pas abandonner vos rêves. Dites-vous que, si vous achetez les bonnes propriétés aujourd’hui, dans dix ans, vous pourrez vous pencher en arrière. Les pieds levés et un cocktail à la main, vous pourrez célébrer le fait que vous avez acheté une propriété qui a plus que doublé en valeur.